Mylène Benoit

jeu. 6 oct. | 19h30
Palais des Rencontres - Château-Thierry


Quels indices avons-nous du rôle que jouaient les femmes dans les peintures rupestres retrouvées dans les grottes ornées ? Et si dans les sociétés préhistoriques les femmes avaient chassé, combattu, créé autant que les hommes ? Élaborée en collaboration avec neuf performeuses et musiciennes, la chorégraphe Mylène Benoit aborde dans Archée la puissance des femmes et leur effacement dans l’Histoire de l’humanité.


durée : 1h15




Cette pièce est née d’une rencontre fortuite de Mylène Benoit au Japon avec des tireuses à l’arc : J’ai assisté par hasard à une pratique de Kyudo (tir à l’arc traditionnel) qui rassemblait principalement des femmes. Elles pratiquaient un art martial très codifié, criaient, dégageaient une grande puissance. Cette situation, qui m’est apparue soit comme très ancienne, soit comme une scène d’anticipation, a fait surgir l’idée du matriarcat comme organisation alternative du monde. Avec sa dernière création Archée, la chorégraphe Mylène Benoit remonte ainsi le temps et explore de nouvelles hypothèses historiques concernant un pouvoir des femmes qui aurait existé pour progressivement s’effacer. Cette recherche et la pièce qu’elle engendre sont humanistes avant d’être féministes. Archée, est une question, pose question. À partir des entrelacements des corps et des voix, la chorégraphe propose ainsi de redonner une place centrale aux femmes et de restaurer la mémoire d’un passé plus équitable.



Conception, mise en scène Mylène Benoit Chorégraphie Mylène Benoit avec les interprètes et Marcela Santander Corvalán Création musique et voix Pénélope Michel, Annabelle Playe, Anne-Laure Poulain Dramaturgie Céline Cartillier Assistante artistique Lilou Robert Collaboration artistique Magda Kachouche, Delphine Lermite, Bérengère Vallet Dramaturgie sonore Manuel Coursin Lumière Rima Ben Brahim Régie son Fred Marchand Costumes Frederick Denis, assisté de Louise Dael Scénographie Mylène Benoit, Juliette Dupuy / Studio Formule Accessoires Maeva Cunci Avec J-Y. Corti, C. Gondol, H. Hedman, S. Lebre, C. Lloret Parra, A. Potié, T. Shelef, Y-W. Tien, B-J. Yang, W-L. Yu Musiciennes P. Michel, A. Playe

Production Contour Progressif I Coproduction Festival d’Avignon ; Le phénix scène nationale Pôle européen de création à Valenciennes ; National Theater Concert Hall (NTCH) (TAIPEI, Taiwan) ; Théâtre du Beauvaisis, Scène nationale de Beauvais ; Les Quinconces et L’Espal, Scène nationale du Mans ; VIADANSE- Direction Fattoumi/Lamoureux  - CCN de Bourgogne France-Comté à Belfort ; L’échangeur-CDCN Hauts-de-France ; La Manufacture CDCN Nouvelle-Aquitaine La Rochelle · Bordeaux ; Maison de la Culture d’Amiens Pôle européen de création et de production ; L’empreinte, Scène nationale Brive-Tulle ; Chaillot – Théâtre national de la Danse ; Centre Chorégraphique National Roubaix Hauts-de-France - Sylvain Groud ; Théâtre des 13 Vents CDN de Montpellier ; Abbaye de Maubuisson avec la Villa Kujoyama ; Festival NEXT ; Le Gymnase CDCN Roubaix - Hauts-de-France I Avec le soutien de Région Hauts-de-France ; Drac Hauts-de-France ; Institut Français ; Métropole Européenne de Lille ; Ville de Lille ; Art Zoyd I Ce projet a été développé lors d’une résidence de Mylène Benoît en 2017 à la Villa Kujoyama avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller et de l’Institut français I © Delphine Lermitte


coproduction