/// Claudio Stellato ///



Après « l'Autre » et « la Cosa », Claudio Stellato entame donc une nouvelle recherche en avril dernier. Comme pour les créations précédentes, il cherche à créer un univers qui lui correspond pleinement, sans forcer le résultat. La méthode de recherche qu’il préconise, libre et sans contrainte, est pour lui essentielle dans son processus créatif. Il ne cherche pas l'immédiateté d'un résultat qui fonctionne d’emblée. Dans un premier temps, il travaille seul, se donnant ainsi tout le temps d’explorer et de comprendre pas à pas ce qu’il est en train de faire. Il travaille avec constance des exercices qui se répètent tous les jours. Assidûment, il démultiplie les situations sous toutes les facettes qu’il imagine, jusqu'au moment où, à force de faire et refaire, encore et encore, quelque chose finit par apparaître de soi-même. Petit à petit, il invite des personnes à le rejoindre sur plateau. Actuellement, celles-ci sont différentes de résidence en résidence. Dans le même esprit que la recherche elle-même, la distribution n’est jamais définie au commencement. Elle se construit peu à peu comme une évidence. Pour Claudio Stellato, seul le temps permettra de donner un résultat potentiel à ses expérimentations et lui indiquera les choix à prendre. Comprendre si de toute cette matière, il est bien possible de créer un spectacle ou un tout autre objet artistique. Ici, on ne parle pas d’une recherche précédant une création mais bien d’une recherche qui permettra de comprendre si une création découlant de cette recherche sera vraiment nécessaire. Comme n’importe quel doctorat, le temps et la liberté sont indispensables.


Claudio Stellato

La Compagnie Claudio Stellato a été créée en 2008 avec le premier spectacle du chorégraphe : L’autre. Elle a aujourd’hui deux spectacle à son actif ; L’autre 2011) et la Cosa 2015). Ces deux spectacles ont chacun joué près de 150 représentations la Cosa tournera encore jusqu’en mars 2019) et ils ont construit un rayonnement international à l’artiste et sa compagnie. Artiste pluridisciplinaire né à Milan en 1977, Claudio Stellato vit et travaille à Bruxelles. Il suit une formation à la Scuola civica jazz di Milano et expérimente le théâtre de rue avec différents groupes. Il voyage puis se forme en cirque et en théâtre dans plusieurs pays. En 2001 il intègre le Lido à Toulouse. Entre 2004 et 2014 il est danseur pour différentes compagnies : Cie Kdanse, Olivier Py, Roberto Olivan, Cie Arcat, Fré Werbrouck, Karine Pontiès, la Cridacompany et L.O.D entre autres. Sa première pièce L’Autre sort au Théâtre des Brigittines, à Bruxelles, en mars 2011 et tourne internationalement pendant quatre ans, résultat de trois ans de recherche sur la relation entre corps et objets. L’investigation donne naissance à un langage corporel particulier qui se traduit par l’évolution d’un personnage atypique et par son interaction avec les objets qui l’entourent. Tout se passe dans un univers sombre et mystérieux où les scènes dupent la perception visuelle des spectateurs. On est transporté dans un monde où le corps ose au delà de ses limites, où l’on défie les lois de la physique et le temps et l’espace se tordent. Un monde qui appartient à l’Autre où ce qu’on voit semble impossible l’artiste jouant avec la perception visuelle et l’imagination des spectateurs. En janvier 2014, il devient artiste associé aux Halles de Schaerbeek. En octobre 2015, après à nouveau 3 ans et demi de recherche, il sort sa deuxième création, « La Cosa », présentée aux Halles de Schaerbeek à Bruxelles. S’en suit une tournée internationale en Europe qui se poursuit encore aujourd’hui. Le spectacle est récompensé par le Prix de la Critique du Meilleur spectacle de Cirque 2015-2016. Dans ce spectacle : quatre stères de bois, quatre individus, et quatre haches. En utilisant un langage physique parfois poussé aux limites du corps, les hommes sur le plateau utilisent des bûches pour construire ou détruire des formes. Entre enchaînements de jeux et cérémonies précises à respecter, la Cosa traite simplement de la relation entre l’homme et l’élément naturel. Depuis 2015, parallèlement à ses créations, il collabore avec la Crida company, met en scène le spectacle de la promotion de troisième année de l’E.S.A.C., participe au jury de Circus Next, donne régulièrement des workshops et intervient comme oeil extérieur ponctuel pour diverses compagnies. Courant 2017, il initie la présente recherche autour de la relation entre le corps et le bricolage.