/// GIKOCHINA-SA ///



Mylène Benoit
Danse croisée | Musique live | Coproduction
ven_05_10_18 | 19h00 | Espace culturel - Brasles



Il y a eu La Maladresse, un solo créé pour la danseuse Célia Gondol
et mis en musique par Nicolas Devos et Pénélope Michel.

Travaillant sur les gestes incontrôlables, sur ce qui nous dépasse,
Mylène Benoit s’est peu à peu intéressée à ce qui se noue au point de rencontre
entre orient et occident, entre une culture où le moindre geste a une importance,
une mesure, un sens et, une autre où le chaos fait partie de la vie.




Gikochina-sa est une danse de rencontres multiples. D’abord au plateau entre deux interprètes, Célia Gondol et Atsushi Heki et entre leurs savoir-faire respectifs : la danse contemporaine et le Nichibu, danse classique japonaise. Ce sont aussi les sonorités électro du groupe Cercueil/Puce Moment qui voguent vers la découverte d’instruments traditionnels japonais. Gikochina-sa est une danse de déplacements, où chacun•e fait un chemin pour voir ce qui se produit lorsque l’on transpose et bouscule un peu sa pratique. Cette somme de rencontres s’est tissée au Japon, où l’équipe de Mylène Benoit a voyagé au moment de créer La Maladresse, première pièce qui explore l’éventail des possibles entre maîtrise et désordre. Puisant l’inspiration du côté du théâtre No, du Kabuki, des arts martiaux ou de la cérémonie du thé, Gikochina-sa (qui veut dire "la maladresse" en japonais) propose un terrain où le contact avec l’un•e va modifier quelque chose de l’autre, où l’ordre et l’harmonie vont se trouver ébouriffés, comme un arc tendu entre deux pôles complémentaires.







Production : Contour Progressif | Coproductions : L'échangeur - CDCN Hauts-de-France ; Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine Saint-Denis ; Le Phare - CCN du Havre Normandie ; Le Vivat - SC d'intérêt national art et création d’Armentières ; Atelier de Paris / CDCN ; Le Ballet de Lorraine (Accueil studio) ; l’Institut français - Villa Kujoyama - Fondation Bettencourt-Schuller | Aide : La Briqueterie- CDCN du Val-de-Marne | Remerciements : Charlotte Fouchet, Béatrice Horn, Masato Hirano, Cie Monochrome Circus, Gérard Mayen, Christian Rizzo, Jérôme Delormas, Isabelle Duthoit | La compagnie Contour Progressif est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Hauts-de-France, au titre de l’aide à la compagnie conventionnée ; Région Hauts-de-France au titre de l’aide au programme d’activité | Mylène Benoit est en résidence longue à L'échangeur - CDCN Hauts-de-France (2016 - 2018) | Crédit photo : © Patrick Berger


Conception et chorégraphie : Mylène Benoit | Collaboration artistique : Magda Kachouche | Assistante artistique au Japon : Masako Kotera | Interprétation : Célia Gondol, Atsushi Heki | Musique Live : Nicolas Devos & Pénélope Michel (Cercueil/Puce Moment) | Direction du travail vocal : Jean-Baptiste Veyret-Logerias | Spécialiste Budo : Hino Sensei | Spécialiste Nô : Yoshiko Washio | Spécialiste Nichibu : Atsushi Heki | Création lumière : Juliette Romens, Annie Leuridan | Construction et conseil scénographie : Christophe Gregorio | Régie lumière : Juliette Romens | Régie générale : Matthieu Ponchelle | Administration / Production / Presse : Altermachine - Elisabeth Le Coënt, Noura Sairour, Carole Willemot | Diffusion : Juliette Malot | Durée : 1h



ENVIE DE PLUS ?
Retour d'Avignon {part. 1} - Georges